SSP - Vaud / Syndicat des services publics

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le Syndicat suisse des services publics SSP est un syndicat qui regroupe les salariés accomplissant des tâches d’intérêt public (enseignement, santé, social, culture, etc.). Il organise les employé-e-s de la Confédération, des cantons, des communes et des institutions privées d'utilité publique. Il est présent dans toute la Suisse et compte 35'000 membres. Il fait partie de l’Union syndicale suisse, la plus grande organisation syndicale du pays. Il est organisé en régions autonomes.

 

Soutien au refuge de Saint-Laurent!

Conférence / Débat:  Dublin et droits humains: un accord impossible?

Selon la Convention de Dublin, les personnes demandant l’asile politique doivent s’adresser au premier Etat européen où elles ont posé le pied – ou leurs empreintes digitales. Ce système a provoqué une crise humanitaire et politique majeure. Des centaines de milliers d’exilé-e-s échouent chaque année dans les pays situés aux portes de l’Europe. Aujourd’hui, l’Italie fait figure d’«enfer» européen pour d’innombrables personnes migrantes qui se retrouvent sans abri ou entassées dans des camps insalubres. La Cour européenne des droits de l’homme a constaté ces défaillances sans toutefois décréter un arrêt total des renvois, contrairement à ce qu’elle avait décidé en 2011 dans le cas de la Grèce.Face à la sinistre «loterie» de Dublin sur des destins humains, le mou-vement de solidarité avec les réfugié-e-s de la guerre, de la dictature ou de la misère doit venir de la base, notamment de la société civile. Cette conférence, organisée par le Collectif du R, esquissera quelques pistes d’analyse et d’action. Le 8 mars dernier, le Collectif R a ouvert un refuge à l’église St-Laurent à Lausanne pour des personnes menacées de renvoi au nom de la loi Dublin.

Jeudi 23 avril 2015 à 20h
Salle de paroisse de St-Laurent à Lausanne
Accueil, apéro et popote dès 19h

Avec la participation de: Aldo Brina (Centre social protestant Genève), Cristina Del Biaggio (Vivre ensemble), Denise Graf (Amnesty International Suisse) et d’un-e représentant-e d’une association italienne.
Présentation et modération: Marie-Claire Caloz-Tschopp (Collège international de Philosophie, Genève-Paris)

 


 

Pétition: «Pour une reconnaissance juste du travail de maturité ! Plus de temps pour les enseignant-e-s, c’est plus de temps pour chaque élève»

Le suivi d’un TM est pour nous toutes et tous, enseignant-e-s dans un gymnase, un travail fort exigeant que nous estimons être très peu valorisé et reconnu par le DFJC. Pour cette raison, le SSP-Enseignement lance aujourd’hui sa pétition «Pour une reconnaissance juste du travail de maturité ! Plus de temps pour les enseignant-e-s, c’est plus de temps pour chaque élève» qui demande une hausse de la décharge attribuée à cette tâche.

 

 

Texte de la pétition:

 

 

Appel adressé à Mme Anne-Catherine Lyon, Cheffe du DFJC

 

Le suivi d’un travail de maturité (TM) représente pour un-e enseignant-e une charge très importante en terme de responsabilité et de temps investi.

Pour l’élève, le TM aboutit désormais à une note annuelle comptant pour l’obtention de la maturité. Son poids est donc particulièrement conséquent.

Pour l’enseignant-e, le travail d’accompagnement et de suivi à effectuer représente une responsabilité d’autant plus lourde; si nous nous accordons bien sur le fait que sa tâche n’est pas d’effectuer le travail à la place de l’élève, son suivi doit pourtant permettre à chacun-e, quelles que soient ses aptitudes, motivations et connaissances initiales, d’acquérir des outils et des compétences complexes. Ceci implique nécessairement pour l’enseignant-e de disposer d’assez de temps pour effectuer cette tâche.

Or la décharge aujourd’hui attribuée à l’accompagnement et au suivi d’un TM (0.2 voire 0.25 dans quelques rares cas) ne prend pas suffisamment en compte le travail qu’ils représentent en moyenne. De plus, le suivi de plusieurs travaux en parallèle peut entraîner une grande pénibilité pour l’enseignant-e.

Nous pensons qu’adapter nos heures de travail à une décharge insuffisante est un principe irrecevable; ceci est absurde, tant du point de vue didactique que pédagogique et incontestablement préjudiciable à l'égalité des chances des élèves.

Mais nous ne sommes plus d’accord que le département compte quasi uniquement sur notre conscience professionnelle et notre bonne volonté pour effectuer un travail dont la charge est largement sous-évaluée.

Par notre signature, nous, enseignant-e-s dans les gymnases, appelons à ce que le travail d’accompagnement et de suivi du travail de maturité soit enfin reconnu à sa juste valeur afin que nous disposions du temps nécessaire pour effectuer cette tâche.

Nous revendiquons:

 

 

  • une décharge  de 0.5 période par élève attribuée à l’accompagnement d’un travail de maturité (TM)

 

 

Merci à chacune et chacun de signer et de faire signer cette pétition à ses collègues

 

Signer la pétition en ligne!

 

Vous trouverez  la pétition ainsi que l'argumentaire à télécharger ci-dessous.

Attachments:
FileDescriptionFile size
Download this file (PétitionTM_SSPE2015.pdf)Texte de la pétition 125 Kb
Download this file (TM_Argumentaire_SSPE2015.pdf)Argumentaire 151 Kb
 

Négociation PER – HEV: Plateforme de revendication unitaire

En vue de la nouvelle séance de négociation, une assemblée générale du personnel d'enseignement et de recherche (PER) des Hautes écoles spécialisées vaudoises (HEV) s'est tenue mercredi 11 mars.

Cette assemblée a adopté une plateforme de revendication, proposée par les associations du personnel de la majorité des Hautes Ecoles (EESP; HESAV; La Source; HEIG) ainsi que les trois faîtières syndicales (voir document joint).

Attachments:
FileDescriptionFile size
Download this file (Plateforme_AG_ HEV-2015-03-11.pdf)Plateforme_AG_ HEV-2015-03-11.pdfRevendications-AG-HEV-2015-03-11236 Kb
 

Locaux borgnes, la position du SSP

Locaux borgnes: la réponse du Syndicat des services publics (SSP) à la proposition de la Direction générale.

 

Attachments:
FileDescriptionFile size
Download this file (PositionSSPlocauxborgnes.pdf)PositionSSPlocauxborgnes.pdf 114 Kb
 


Le Syndicat des services publics SSP

le syndicat des employé-e-s de la Confédérations, des cantons, des communes et des institutions d'utilité publique.