SSP - Vaud / Syndicat des services publics

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le Syndicat suisse des services publics SSP est un syndicat qui regroupe les salariés accomplissant des tâches d’intérêt public (enseignement, santé, social, culture, etc.). Il organise les employé-e-s de la Confédération, des cantons, des communes et des institutions privées d'utilité publique. Il est présent dans toute la Suisse et compte 35'000 membres. Il fait partie de l’Union syndicale suisse, la plus grande organisation syndicale du pays. Il est organisé en régions autonomes.

 

Salaires CHUV

Diététiciennes, ergothérapeutes, infirmières et infirmiers,

physios, sages-femmes, TRM

Pour une revalorisation

générale des salaires!

 

Dans le secteur de la santé et au CHUV, les salaires sont trop bas. Depuis l’introduction du système salarial Decfo/Sysrem en 2008, les fonctions de la «chaîne 225» (cf. liste ci-dessous) sont ainsi mal classées. Il faut s’organiser ensemble pour que cela change!

 

  • Diététiciennes
  • Ergothérapeutes
  • Infirmières et infirmiers
  • Physiothérapeutes
  • Sages-femmes
  • Technicien.ne.s en radiologie médicale

 

Les personnes exerçant ces fonctions au CHUV sont invitées à participer à une

 

Assemblée générale

MARDI 29 AVRIL 2014

à 12h

Auditoire Matthias Mayor

 

En 2008, lors de l’introduction du système salarial Decfo/Sysrem, le Conseil d’Etat s’était engagé à revoir à la fin 2013 la classification du personnel occupant les fonctions de la chaine 226 au sein du CHUV. Cela n’a pas été fait. Il est donc nécessaire de définir collectivement les revendications du personnel concerné et de nous organiser pour demander une reclassification à la hausse. Le SSP vous invite donc à un premier échange lors de cette assemblée générale.

 

Vous pouvez commander des exemplaires de cette invitation auprès du SSP (www.ssp-vaud.ch ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ).

Cette assemblée est ouverte à toutes les personnes intéressées.

 

CHUV

Locaux sans éclairage naturel. Point de situation au 7 avril 2014

Le 18 juin 2013, le Syndicat des services publics - Groupe CHUV (SSP) a interpellé la Direction générale DRG) et la Direction des ressources humaines (DRH) sur la problématique des locaux borgnes et a demandé ce que le CHUV envisageait étant donné que, selon l’Ordonnance 3 relative à la Loi sur le travail du 18.08.1993, les personnes travaillant plus de 2.5 jours dans des locaux borgnes ont droit à une pause supplémentaire de 20 minutes par demi-journée de travail.

Le 8 octobre 2013, M. Pierre-Yves Maillard, lors d’une séance avec la DRG, la DRH, les représentants du personnel, a proposé d’accorder une pause supplémentaire de 20 minutes par jour pour les gens travaillant à 100%, et de confier la tâche de préparer cette mesure à un groupe de travail constitué de la DRH et de représentants du personnel.

Le 30 janvier 2014, le SSP a envoyé une lettre à M. Besson, adjoint à la DRH, chargé du projet, rappelant nos revendications, à savoir 20 minutes de pause supplémentaire par demi-journée de travail (cf. lettre sur notre site).

Le 18 février 2014 a eu lieu la première séance de travail entre M. Besson, Mme Schober, Présidente de la Commission du personnel, Mme Praplan, hygiéniste du travail, et Dominique Mollet, Présidente du Groupe CHUV du SSP. Dans un premier temps, il a été décidé de recenser tous les « locaux sans éclairage naturel » du CHUV et affiliés et les employé(e)s y travaillant. Pour ce faire, le groupe de travail a procédé, le 19 mars 2014, à une visite « test » d’un étage hospitalier du CHUV.

L’agenda de la DRH prévoit une négociation entre la Direction du CHUV, la Commission du Personnel et les syndicats à l’été 2014.

Notre syndicat continue donc à participer à ce groupe de travail et se bat pour que les personnes ne bénéficiant pas d’un éclairage naturel durant leur journée de travail soient réellement et pleinement reconnues et puissent bénéficier de mesures compensatoires pour protéger leur santé.

 

Le SSP continuera d’informer l’ensemble du personnel sur le travail de cette commission et les revendications que nous y défendons. Tout personne qui souhaite des informations complémentaires ou qui souhaite apporter des informations ou des revendications à la délégation du SSP dans cette commission peut nous contacter aux coordonnées suivantes: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou tél 021 341 04 10.

 

Personnel administratif: nouvelle proposition

A la suite des protestations du personnel administratif du CHUV, le Chef du Département a rouvert une négociation sur un ajout au protocole d'accord de mai 2012. La proposition figure ici en entier. Elle a fait l'objet d'une réponse de la délégation du personnel administratif (voir par ailleurs).

Ajouts et principes de mise en œuvre du protocole sur le personnel d’assistance administrative signé le 3 mai 2012 entre le Chef du Département de la santé et de l’action sociale et la délégation du personnel d’assistance administrative

 

 

Le protocole d’accord susmentionné prévoit une évolution de carrière en fonction des années d’expérience professionnelle acquises dans le domaine administratif ainsi que d’un changement de cahier des charges.

 

Les années d’expérience considérées sont celles obtenues dans le niveau en cours. Ainsi, chaque promotion (y compris les revalorisations mises en œuvre en application du présent protocole d’accord du 3 mai 2012) fait repartir à zéro, dans le nouveau niveau, la comptabilisation des années d’expérience servant à déterminer la date de la future évolution.

 

Toutefois, le barème salarial actuel n’existant que depuis décembre 2008, il convient de transposer les niveaux Decfo dans les anciennes classes afin de pouvoir prendre en compte l’ensemble des années acquises dans le niveau.

 

Il est donc considéré comme équivalent :

  • - au niveau 4, les années obtenues dans une classe 8-10 ou supérieure ;
  • - au niveau 5, les années obtenues dans une classe 10-12 ou supérieure ;
  • - au niveau 6, les années obtenues dans une classe 12-14 ou supérieure.

 

 

Ainsi fait à Lausanne, en triple exemplaire, le xxx 2014.

 

 

 

Le Chef du département

Pour le personnel d’assistance

administrative

Monsieur Pierre-Yves Maillard

 

 

 

Le Directeur des ressources humaines du CHUV

 

Monsieur Antonio Racciatti

 

 

Journée syndicale

Prochaine journée syndicale de formation et d’échanges

 

La section Vaud-Etat invite les membres du SSP à sa prochaine

Journée syndicale

le 1er mai 2014, de 9h30 à 16h00

Pôle Sud, à Lausanne

 

Cette journée sera suivie, pour celles et ceux qui le souhaitent, d’un départ collectif à la manifestation et fête du 1er mai qui débutera à 17h00 à la place St.-François.

Programme de la journée:

 

9h30 – 12h00: «Construire une demande de reclassification salariale»

 

Avec Suzanne Peters, présidente de la section Vaud-Etat, enseignante au gymnase de Chamblandes et commissaire du SSP à la Commission de recours Decfo/Sysrem.

 

Présentation puis discussion sur la manière de préparer une demande, collective ou individuelle, de reclassification

 

12h00-13h30 : pause de midi, repas en commun (pour celles et ceux qui le souhaitent)

 

13h30 – 16h00 «Construire le syndicat sur les lieux de travail».

 

Avec Agostino Soldini, secrétaire central du SSP, ancien secrétaire régional du SSP-Vaud. Introduction puis discussion et échange d’expériences sur l’action syndicale sur les lieux de travail.

 

 

Programme détaillé

 

Suzanne Peters a représenté notre syndicat pendant plus de cinq ans à la Commission de recours individuels Decfo/Sysrem, commission qui est en train de terminer son travail.

C’est maintenant la commission de réévaluation des fonctions qui va entrer en vigueur prochainement. Sa mission sera de prendre position sur les demandes de reclassification de fonctions (et non plus de postes).

Après une présentation de notre collègue sur les principaux éléments de la méthode Decfo/Sysrem, nous discuterons donc de la manière de préparer et construire une demande de reclassification salariale collective ou individuelle.

 

Un syndicat n’existe que s’il est présent sur les lieux de travail. La capacité d’agir, d’organiser la défense collective des salariés se mesure en effet dans les entreprises, les écoles, les hôpitaux, les institutions, etc. A partir d’une présentation de notre collègue Agostino Soldini, présentation qui s’appuiera sur diverses expériences de construction syndicale en Suisse, nous échangerons sur les besoins et conditions du développement concret du syndicat.

 

La journée est gratuite pour les membres du SSP (repas de midi compris). Inscriptions nécessaires, jusqu’au 23 avril 2014 auprès du secrétariat, 021 341 04 10 ou par mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . La journée se déroulera à Lausanne, à Pôle Sud.

 

 

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2


Le Syndicat des services publics SSP

le syndicat des employé-e-s de la Confédérations, des cantons, des communes et des institutions d'utilité publique.